Les tuiles ou patins caoutchouc Sacatec® pour finisseurs

Haladjian est fournisseur de patins caoutchouc pour finisseurs toutes marques de machines : Caterpillar®, Komatsu®, Volvo®*, etc.

Qu’est-ce qu’un finisseur ?

Le finisseur ou finisher est un engin de BTP. Comme l’indique son nom, il est l'un des derniers engins à intervenir sur un chantier de construction d'une route, autoroute, parking... Il permet l’application d’enrobés bitumeux ou de béton.

Le finisseur se déplace lentement (300 m/h en moyenne) et assure en un seul passage l’épandage, le nivellement, le pré-compactage et le lissage de l'enrobé pour obtenir une épaisseur et une largeur régulières.

 

Finisseur ou finisher

Que sont les tuiles ou patins caoutchouc pour finisseurs ?

Un train de roulement comprend de nombreux composants : les chaînes, galets inférieurs, galets supérieurs, barbotins et segments, roues folles (ou roues libres), et les patins (ou tuiles).

Différentes versions de patins existent : simple / double / triple arête, de différentes largeurs et avec différentes quantités de matière à user. Il est primordial de sélectionner des tuiles adaptées au terrain et à vos attentes en matière d’accroche, traction, maniabilité, stabilité, résistance à la flexion, durée de vie et pression au sol.

Haladjian distribue les patins caoutchouc Sacatec®.

Sacatec® fabrique des patins en caoutchouc pour chenilles de finisseurs dont la composition permet de mieux résister à l’abrasion, au déchirement, à la charge, aux hydrocarbures, à la température (projection de bitume chaud) et aux débituminants. Leur profil offre une grande stabilité et une durée de vie maximale. 

Important : les patins caoutchouc Sacatec® protègent la chaussée et contribuent à limiter les nuisances sonores.

Pourquoi contrôler et entretenir régulièrement les tuiles des finisseurs ?

Avant chaque poste et une fois les chaînes décrottées, un contrôle minutieux des points d’usure de vos trains de roulement contribue à optimiser les frais d’entretien de votre finisseur et limiter le temps d’immobilisation de l'engin : le serrage des boulons, une fuite des vérins de tension, l’état du guide chaînes, la tension de la chaîne, l’état des galets et le niveau de l’usure des tuiles.

Une usure trop avancée des tuiles peut conduire à une détérioration des têtes de vis et entraîner la perte des tuiles.

Laissez-vous guider pour relever l’usure des composants de vos trains de roulement en cliquant ici