Cuves de stockage pour produits chimiques

BIDONS DOSEUR

  • 50L, 120L, 200L, 300L, 500L, 1000L
  • Polyéthylène
  • Simple paroi

ROTHALEN PLUS®

  • 700L, 1000L, 1500L, 2000L
  • Polyéthylène
  • Double paroi

Le choix de contenants de stockage et transfert de produits dangereux passe par deux étapes impératives :

 

  • La compatibilité chimique des matériaux avec le liquide stocké ou transféré : la compatibilité chimique du liquide avec son contenant est impérative. Le liquide ne doit pas dégrader ou interagir avec les matériaux avec lesquels il est en contact. Ce point concerne les cuves, les pompes, l’instrumentation, la tuyauterie, les joints…
  • La mise en place de rétention en cas de fuite : en cas de fuite accidentelle, une rétention a pour fonction première la récupération des liquides classés comme polluants ou dangereux pour l’environnement contenus dans la cuve. Elle garantit la sécurité sur le lieu de travail et empêche la pollution des sols. Le volume du liquide stocké est un critère primordial à prendre en compte.

Il existe plusieurs types de rétention :

  • Le bac de rétention : il peut être en béton, acier ou plastique, suivant le produit stocké (solution privilégiée en intérieur)
  • La double paroi : elle consiste à avoir une deuxième peau autour du contenant (solution privilégiée en extérieur)

Réglementation relative au stockage de produits chimiques

 

L’arrêté du 4 octobre 2010 met en place une réglementation pour le stockage des produits dangereux selon leur nature et la classification des établissements.

L'article 25 réglemente le volume de rétention spécifique aux ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement) : "Tout stockage d’un liquide susceptible de créer une pollution des eaux ou des sols est associé à une capacité de rétention dont le volume est au moins égal à la plus grande des deux valeurs suivantes :

  • 100% de la capacité du plus grand réservoir
  • 50% de la capacité totale des réservoirs associés"